L’édito du mois de septembre : l’univers des nouvelles technologies a de moins en moins allure de Science-Fiction