Réseaux sociaux : adulés du public mais pas encore des annonceurs

Huit internautes français sur dix sont membres d’un réseau social, titrait le 15 janvier le journal «Les échos». Mais alors que 97% des internautes ont entendu parler de Facebook, pour ne citer que celui-ci, les annonceurs sont encore timides. Pourquoi ?
Facebook, Copainsdavant.com, Twitter… autant de noms qui sont connus de tous les internautes, ou presque.
La notoriété et la participation des internautes à ces réseaux a explosé. On estime notamment à 4 millions le nombre de français qui se seraient inscrits sur Facebook en 2009, qui réunit à présent 37% des internautes.
Cependant, selon l’observatoire e-pub, les recettes publicitaires des bannières de publicité en ligne ont baissé de 6% en 2009. Ces publicités en ligne ne seraient pas encore rentables pour les réseaux.
Observons que la publicité via les réseaux sociaux est souvent décrite comme un nouvel outil de communication, qui pourrait devenir indispensable. Pourtant, les annonceurs admettent qu’ils ne savent pas encore comment utiliser les réseaux sociaux pour leur communication.
Toutefois ce type de communication relève de la règlementation sur la publicité en France. Mais pourtant sur internet, il est difficile de s’adresser aux consommateurs en respectant le droit applicable à chacun d’entre eux.
Ici encore les utilisateurs de réseaux sociaux doivent pouvoir en tirer tous les bénéfices sans en devenir les victimes.

Sources :
http://blog.lefigaro.fr/medias/2009/05/reseaux-sociaux-2-annonceurs-s.html
http://www.communication-entreprise.eu/publicite-ligne-liens-sponsorises-recette-br20523.html

ENVELOPPE NEWSLETTER copie

L'actu juridique numérique
du mardi matin.

Inscrivez-vous pour recevoir nos derniers articles, podcasts, vidéos et invitations aux webinars juridiques.

*Champs requis. Le cabinet HAAS Avocats traite votre adresse e-mail pour vous envoyer ses newsletters.

Vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données en nous contact à l’adresse mail suivante : dpo@haas-avocats.com