Vendre son enfant sur Internet est une escroquerie

enfantLe 16 février 2009, le tribunal correctionnel de Nancy a condamné un jeune couple à un an de prison avec sursis pour avoir tenté de vendre à un couple de Belges son enfant à naître.
Les deux jeunes de 21 ans, déjà parents de trois enfants, ont été reconnus coupables d’escroquerie.
En proie à des problèmes d’argent, le couple avait diffusé début 2007 une annonce sur un site internet belge proposant de concevoir un bébé contre rémunération. Un couple de Belges, déjà cinq fois parents, avait répondu à l’annonce. Le montant de la transaction avait été fixé à 15.000 euros, somme correspondant globalement au montant des dettes du couple français.
Références :
Tribunal correctionnel de Nancy, 16 février 2009

ENVELOPPE NEWSLETTER copie

L'actu juridique numérique
du mardi matin.

Inscrivez-vous pour recevoir nos derniers articles, podcasts, vidéos et invitations aux webinars juridiques.

*Champs requis. Le cabinet HAAS Avocats traite votre adresse e-mail pour vous envoyer ses newsletters.

Vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données en nous contact à l’adresse mail suivante : dpo@haas-avocats.com