Contrefaçon : quand l’huissier épargne à l’avocat la laborieuse identification des œuvres

Dans le cadre de la contrefaçon d’œuvres audiovisuelles sur internet, si les notifications de contenus illicites faites à l’hébergeur doivent comporter un certain nombre de mentions, et notamment identifier avec précision les contenus visés, il n’en va pas de même des conclusions d’avocat lors d’un contentieux.