Le plagiat d’une plateforme de vente de diamants : 30.000 € pour concurrence déloyale et parasitaire

le Tribunal de commerce de Paris a condamné l’éditeur d’un site internet à verser à son concurrent la somme de 30.000 € à titre de dommages et intérêts pour avoir copié quasiment à l’identique sa plateforme de vente de diamants.